Le Ketubim (les Écrits)

Composition: 13 livres répartis en 3 sections :

  • Livres Poétiques : Psaumes, Proverbes, Job
  • Les 5 Rouleaux : Cantiques des cantiques, Ruth, Lamentations de Jérémie, Ecclésiaste, Esther
  • Livres Historiques : Daniel, Esdras, Néhémie, 1 et 2 Chroniques

 

Livres Poétiques

27 – JOB

Auteur: l’auteur du livre de Job demeure incertain. Dieu est appelé «l’Éternel», ce qui impliquerait, pour certains, que l’époque de rédaction du livre de Job ne se situe pas avant l’époque de Moïse car c’est à Moïse que Dieu s’est révélé comme l’Éternel (Ex. 6.3).

Contexte: l’histoire de Job se situe à l’époque des patriarches car Job fonctionne comme son propre prêtre et celui de sa famille. De plus, il n’est fait mention nulle part d’Israël ou de ses institutions. Enfin, la longévité de Job correspond à celle des patriarches (avant Abraham).
Job est un homme riche et influent dans sa région. Il est reconnu pour sa fidélité envers l’Éternel, mais il va être soudainement accablé par l’épreuve.

Structure:

  • Prologue (Chap. 1 et 2)
  • Discours de Job et de ses 3 amis (Chap. 3 à 31)
  • Discours d’Elihou (Chap. 32 à 37)
  • Discours de l’Éternel (Chap. 38 à 41)
  • Épilogue (Chap. 42.7-17)

Enseignement: Le message du livre de Job place l’être humain devant les limites de sa raison et l’invite, sans tout comprendre, à se soumettre à Dieu, immensément plus grand et plus sage que lui. Job ne saura pas, au fond, pourquoi il souffre. Nous comprenons, à travers les discours d’Elihou que l’épreuve est un moyen d’éducation. Ce livre nous apprend que nous n’avons pas à exiger de Dieu qu’Il nous rende des comptes sur la souffrance que nous pouvons vivre : elle peut être la conséquence d’un pêché ou pas.

 

28 – PSAUMES

Composition:

  • le mot Psaumes vient du grec «psalmoï» qui signifie «chanter» ou encore «pincer les cordes d’un instrument de musique». En hébreu, le livre des Psaumes porte le titre de «Louanges».
  • les 150 poèmes qui composent le livre des Psaumes ont été écrits sur une période de mille ans et étaient destinés à être chantés lors du culte des israélites.
  • le livre des Psaumes est divisé en 5 recueils dont la fin est à chaque fois signalée par une doxologie (parole de louange adressée à Dieu).

 

Auteurs:

  • 73 psaumes sont de David
  • 51 sont anonymes (Salomon ?)
  • 12 sont d'Asaph et de ses descendants
  • 13 sont des fils de Koré
  • Les psaumes 72 et 127 sont de Salomon
  • Le psaume 90 est de Moïse

Structure:

  • Ps. 1 à 41: Où l'homme répand son cœur devant Dieu.
  • Ps. 42 à 72: Où l'homme implore la grâce de Dieu.
  • Ps. 73 à 89: Où l'homme recherche Dieu.
  • Ps. 90 à 106: Où l'homme acclame Dieu.
  • Ps. 107 à 150: Où l'homme raconte les bontés de Dieu.

Enseignement: Les Psaumes sont d’abord des prières adressées à Dieu qui révèlent la nature du Dieu auquel elles s’adressent. Plusieurs sont prophétiques et nous parlent de la personne et de l'œuvre de Christ (ex : Ps.2, 23, 110,…), de sa souffrance (Ps.22) ou de sa résurrection (Ps.16).
Le Seigneur Jésus lui-même nous invite à regarder dans les Psaumes: Il s'y conformait et sa vie les a accomplis (Luc 24.44).

 

29 - PROVERBES

Auteur: le titre du livre des Proverbes mentionne le nom de Salomon. C’est lui qui en a écrit la plus grande partie mais il n’est pas le seul auteur. Il y a entre autres Agour, Lemouel etd’autres sages.

Structure:

  • Prologue (Chap. 1.1-7)
  • Discours sur la sagesse (Chap. 1.8 à 9.18)
  • Proverbes de Salomon (Chap. 10.1 à 22.16)
  • Paroles des sages (Chap. 22.17 à 24.34)
  • Seconde collection des proverbes de Salomon (Chap. 25 à 29)
  • Paroles d’Agour (Chap. 30)
  • Paroles du roi Lemouel (Chap. 31.1-9)
  • Poème de la femme vaillante (Chap. 31.10-31)

Enseignement: le livre des Proverbes est un écrit de sagesse qui est défini comme l’art de se comporter tout au long de sa vie dans les diverses situations de l’existence.
La crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse (Chap.1.7). Plus qu'un simple attribut de la nature humaine, cette sagesse est d'essence divine. L'abandon de ces préceptes est un signe de la fin des temps mentionné par l'apôtre Paul (2 Tim.3).

 

Les 5 Rouleaux

Dans la tradition liturgique juive, ces textes sont lus à l’occasion de 5 fêtes israélites dont notamment la Pâques et le jeûne commémorant la destruction du temple.

 

30 - CANTIQUE DES CANTIQUES

Auteur: Le Cantique des Cantiques est traditionnellement attribué à Salomon comme l’indique le premier verset. Cependant, il demeure possible que l’édition du livre soit plus tardive que l’époque de Salomon et que l’éditeur ait rassemblé une collection de poèmes écrits par Salomon.

Contexte: l’amour conjugal et la sexualité vécue dans le cadre du mariage sont des thèmes abordés à plusieurs reprises dans la Bible, mais le Cantique des cantiques à ceci de particulier qu’il leur est tout entier consacré.

Structure: 5 poèmes ou sections

  • L’amour de la Sulamite et de son bien-aimé (Chap. 1.1 à 2.7)
  • Recherche mutuelle et retrouvailles de la Sulamite et de son bien-aimé (Chap. 2.8 à 3.5)
  • Nuit de noces (Chap. 3.6 à 5.1)
  • La Sulamite et son bien-aimé se cherchent tour à tour et se trouvent (Chap. 5.2 à 8.4)
  • Force et beauté de l’amour exclusif (Chap. 8.5 à 8.14)

Enseignement: Le livre présente l’amour entre un homme et une femme, et la sexualité, comme étant des réalités bonnes, belles, comme des dons de Dieu, créés par lui pour le bonheur de l’être humain. Il souligne, cependant, que ces bontés de Dieu doivent avoir un cadre : le mariage. Le cantique souligne aussi que la sexualité a pour fin un amour exclusif qui lie inséparablement l’un à l’autre, un homme et une femme.

 

31 - RUTH

Auteur: la tradition juive attribue la rédaction du livre de Ruth au prophète Samuel même si rien ne le prouve.

Contexte: C’est l’époque des chefs-juges en Israël. L’histoire raconte comment Ruth – une femme moabite, épouse d’un israélite et devenue veuve – suit sa belle-mère et s’installe à Bethlehem. L’auteur nous fait pénétrer dans l’intimité d’une famille qui révère l’Éternel.

Structure: 4 tableaux

  • Naomi et Ruth vont s’installer à Bethlehem (Chap. 1)
  • Ruth glane dans les champs de Boaz (Chap. 2)
  • Ruth demande à Boaz de la prendre pour épouse (Chap. 3)
  • Boaz assume les devoirs de proche parent (Chap. 4)

Enseignement: Ce livre encourage ceux qui se trouvent en situation de détresse à s’en remettre totalement à Dieu qui prend soin de la vie de ceux qu’Il aime. Il enseigne également qu’il est possible de vivre dans la fidélité de Dieu même au sein d’une époque de noirceur spirituelle (l’époque des chefs-juges).

 

32 – LAMENTATIONS DE JÉRÉMIE

Auteur: le texte hébreu n’indique pas le nom de l’auteur. C’est seulement la version grecque de ce livre qui mentionne Jérémie comme l’auteur. Il est fort possible que le prophète Jérémie en soit l’auteur puisqu’il a vécu quelques temps après la ruine de Jérusalem. De plus, le style plaintif rappelle celui du livre prophétique de Jérémie.

Contexte: le titre hébreu de ce livre signifie «Hélas !». C’est une lamentation sur la ruine de Jérusalem survenue en 587 avant J.C. L’auteur en a très certainement été un témoin oculaire et a composé cette série de poèmes pour exprimer sa souffrance et ce qu’il ressentait à la vue de cet évènement.

Structure: 5 poèmes

  • Jérusalem abandonnée à ses ennemis (Chap. 1)
  • La colère de Dieu (Chap. 2)
  • L’espoir malgré la tristesse (Chap. 3)
  • La déchéance de Sion (Chap. 4)
  • Prière et repentance (Chap. 5)

Enseignement: Les Lamentations évoquent la destruction de Jérusalem et les horreurs qui l’ont accompagnée. L’auteur exprime sa douleur et son sentiment d’abandon de l’Éternel. Cependant, il réfléchit sur les causes de ce grand malheur et reconnait que Dieu a été juste, ce qui l’amène à se tourner vers Luienexprimant sa foi.

 

33 - ÉCCLÉSIASTE

Auteur: le titre du livre de l’Ecclésiaste reprend le terme désignant le personnage qui s’exprime dans le livre, en hébreux qoheleth. Ce mot ne désigne pas une fonction hiérarchique et ne se retrouve nulle par ailleurs, mais pourrait être traduit par «l’orateur d’une assemblée». Ce titre renforce le mystère qu’il y a autour de l’auteur et du personnage principal de ce texte : beaucoup attribuent la rédaction de ce livre à Salomon, mais rien ne permet de le prouver. Nous savons simplement que c’est un descendant de David qui a été roi de Jérusalem (Chap. 1.1 et 12).

Contexte: Comme nous ne connaissons pas l’auteur du livre, il est difficile de connaître le contexte historique dans lequel il a été rédigé ce qui renforce que son enseignement reste d’actualité en tout temps.

Structure: structure en chiasme

  • Titre mentionnant le Maître (Chap. 1.1)
  • «Vanité des vanité, dit l’Ecclésiaste, tout est vanité» (Chap. 1.2)
  • Poème : le temps n’apporte rien de nouveau (Chap. 1.3 à 1.11)
  • Description de la réalité (Chap. 1.12 à 6.12)
  • Conseils de sagesse pour vivre la réalité (Chap. 7.1 à 11.8)
  • Poème : le temps emporte l’homme (Chap. 11.9 à 12.7)
  • «Vanité des vanité, dit l’Ecclésiaste, tout est vanité» (Chap. 12.8)
  • Conclusion sur le Maître (Chap. 12.9 à 12.14)

Enseignement: Le livre de l’Ecclésiaste parle de la vie et du bonheur. Il traite de tous les sujets de la vie (la sagesse, le travail, le temps, la politique, la vie, la mort,…), constatant que toute chose est fragile et passagère. Il montre les limites de la sagesse humaine et invite les hommes à trouver le bonheur en Dieu qui fait toute chose bonne en son temps même si sa créature ne voit pas la globalité de Son œuvre (Chap. 3.11).

 

34 - ESTHER

Auteur: l’auteur ne se fait pas connaître, mais il s’agit probablement d’un juif (peut-être Mardochée) qui vivait à Suse en Perse, ville où se déroule l’histoire d’Esther, et qui l’a racontée peu après les faits.

Contexte: Esther est le nom de l’héroïne de ce livre. L’histoire se déroule à Suse, où une partie du peuple d’Israël est encore en exil, sous le règne de Xerxès entre 483 et 473 avant J-C. Une jeune juive, qui devient impératrice, va permettre d’éviter le massacre de son peuple.

Structure: 2 parties

  • La menace (Chap. 1 à 4)
  • La délivrance (Chap. 5 à 10)

Enseignement: Bien que le nom de Dieu ne soit jamais mentionné, sa présence et sa bienveillance se devinent derrière chaque situation. Invisible, Il laisse sa nature se révéler au travers la destinée d’une fille de son peuple. C’est là un message d’encouragement pour chaque croyant à qui Dieu peut paraître silencieux et lointain mais qui pourtant est au contrôle de chaque circonstance et de chaque évènement pour faire concourir toutes choses au bien de ceux qu’Il aime.

 

Livres Historiques

35 – DANIEL

Auteur: Daniel est à la fois le héros et l’auteur de ce livre. Né dans une famille de l’aristocratie judéenne, il est déporté, comme un certain nombre de jeunes gens de la cour de Juda, pour être au service de Nabuchodonosor, empereur de Babylone.

Contexte: Le roi de Babylone, Nabuchodonosor, fait le siège de Jérusalem (605 avant J-C), ce qui oblige Yehoyaqim, roi de Juda, à se soumettre. Nabuchodonosor emmène avec lui plusieurs jeunes gens de l’aristocratie judéenne.

Structure: le livre a été rédigé en 2 langues : l’hébreux et l’araméen

  • Daniel à la cour du roi de Babylone (Chap. 1 à 6)
  • Visions pour le monde (Chap. 7 à 12)

Enseignement: le livre de Daniel insiste fortement sur la souveraineté du Dieu d’Israël sur l’histoire humaine et en particulier sur les nations et les pouvoirs de ce monde. C’est lui qui donne le pouvoir aux rois et fixe la durée du pouvoir humain. Le texte proclame également la victoire à venir du royaume de Dieu par l’intermédiaire du «Fils de L’Homme» (7.13), titre par lequel Jésus Christ se désignera très souvent.

 

36 et 37 - ESDRAS et NÉHÉMIE

Auteur: Les livres d’Esdras et Néhémie sont ainsi nommés d’après leur personnage principal. Tous deux en exil, Esdras était un prêtre et Néhémie l’intendant du roi de Babylone. La tradition juive attribue l’ensemble du rouleau à Esdras, mais rien ne peut le prouver de manière certaine.

Contexte: Le rouleau de ces 2 livres couvrent une période qui va du retour d’exil (538 avant J-C) jusque vers 430 avant J-C et s’arrête sur 4 évènements : le retour d’exil, la reconstruction du temple, la mission d’Esdras et le premier séjour de Néhémie à Jérusalem.

Structure d’Esdras:

  • 1 er retour à Jérusalem et la reconstruction - Zorobabel et Josué (Chap. 1 à 6)
  • 2 ème retour à Jérusalem et restauration – Esdras (Chap. 7 à 10)

Structure de Néhémie:

  • Retour et reconstruction des murs de Jérusalem (Chap. 1 à 6)
  • Recensement et rétablissement spirituel (Chap. 7 à 10)
  • Répartition territoriale et restauration morale (Chap. 11 à 13)

Enseignement: Hommes d'action et de Foi, Esdras et Néhémie ne se contentèrent pas seulement d'agir, ils priaient, confessant le péché du peuple. Le rouleau insiste sur le fait que toute activité est possible sans prière, mais la dimension spirituelle de toute actionvenant de Dieu ne s'acquiert que dans la prière.

 

38 et 39 - 1 et 2 CHRONIQUES

Auteur: Ces 2 livres ne donnent aucune indication sur l’auteur. Pour la commodité, on le nomme le Chroniste. Tout comme les livres de Samuel et des Rois, 1 et 2 Chroniques ne formaient qu’un seul et même livre dans le canon hébraïque. Son titre hébreu pouvait se traduire par «Événements de l’histoire».

Contexte: Ces livres ont été écrits en plein réveil spirituel. Le peuple de retour d'exil, animé d'un même zèle et d'une même volonté, se mettait à l'œuvre pour rebâtir le royaume. Ces textes reviennent en arrière et donnent un angle différent des événements qu’a subi le peuple d’Israël.

Structure de 1 et 2 Chroniques:

  • La généalogie des hommes de Dieu (1Ch. 1 à 9)
  • Le règne de David (1Ch. 10 à 29)
  • Le règne de Salomon (2Ch. 1 à 9)
  • Les rois de Juda (2Ch. 10 à 36)

Enseignement: Les Chroniques s’adressent à la communauté judéenne de retour d’exil. L’auteur insiste sur les règnes des rois qui ont entrepris un réveil spirituel (Asa, Josias, Ézéchias, …). Tout au long du texte, c’est le thème de l’obéissance à la Loi qui domine.