Comment connaître la volonté de Dieu

Basé sur un message du pasteur John Glass

INTRODUCTION

Nous recherchons souvent la volonté de Dieu pour différents aspects de notre vie comme par exemple : une orientation de carrière, la recherche d’un ministère, le choix d’un conjoint, etc.

Nous faisons monter vers Dieu beaucoup de prières pour rechercher Sa volonté et malheureusement, dans plusieurs cas, aucune réponse claire ne nous revient. Face à ce « silence » de Dieu, nous concluons bien vite qu’il est impossible de savoir à 100% la volonté de Dieu.

La vérité c’est que Dieu veut vraiment nous révéler sa volonté mais pas à n’importe quel prix. Il y a des règles à respecter. Par exemple, si votre enfant vient vous demander votre avis sur une journée entière qu’il aimerait passer au manège, vous allez d’abord vous assurer qu’il a fait ce qu’il devait faire à maison (par exemple ses devoirs) avant de lui accorder la permission de sortir. Que se passe t-il si de façon répétée, votre enfant ne fait pas ses devoirs et veut aller passer la journée au manège? Que lui répondriez-vous? Peut-être une fois de plus « non » ou vous lui demanderiez de ne plus vous demander d’aller au manège ou bien vous ne lui répondrez pas du tout.

En bien des circonstances, nous ressemblons à cet enfant qui demande la volonté de Dieu pour certaines choses mais qui ne respecte pas la volonté déjà révélée. Dans ce cas, la parole de Dieu est tranchante : Jérémie 14 :11-12 «  Et l'Éternel me dit: N'intercède pas en faveur de ce peuple.  S'ils jeûnent, je n'écouterai pas leurs supplications ; S'ils offrent des holocaustes et des offrandes, je ne les agréerai pas;…  »

DIEU VEUT NOUS RÉVÉLER SA VOLONTÉ

Les versets suivant nous montrent que Dieu s’intéresse à tous les détails de notre vie, qu’Il a déjà planifié des projets pour nous et qu’Il désire nous les révéler :

  • Jérémie 29.11 implique que Dieu a un plan précis et avenir pour notre vie.
  • Jean 10.10 nous montre que Dieu a prévu une vie abondante pour nous.

Face au flou qui nous entoure en ce qui concerne la connaissance de la volonté de Dieu, les hommes ont élaboré plusieurs fausses théories. Elles disent par exemple que la volonté de Dieu:

  • Dépend d’une expérience divine
  • Doit venir d’une expérience dramatique
  • Est conjonction de circonstances fortuites
  • N’est jamais chose certaine
  • Etc.

Puis-je savoir la volonté de Dieu de manière certaine pour un choix de carrière, de travail, de ministère, etc.?

OUI , il est possible de savoir précisément la volonté de Dieu.

Il est important de savoir que la volonté de Dieu a deux aspects :

  • Sa volonté révélée  : celle qui est révélée dans la Parole de Dieu
  • Sa volonté non révélée  : celle qui concerne un domaine particulier de notre vie: la recherche ou la direction dans un ministère, le choix d’un travail ou d’un(e) conjoint(e), un choix d’orientation dans des études, etc.

Pour connaître cette volonté non révélée de Dieu, il faut d’abord connaître et vivre selon la volonté révélée de Dieu. En d’autres mots, suis-je MAINTENANT entrain d’accomplir ce que Dieu a dit dans les Écritures? Suis-je soumis à Dieu ?

COMMENT CONNAÎTRE LA VOLONTÉ RÉVÉLÉE DE DIEU

Pour connaître la volonté révélée de Dieu, il y a des conditions à remplir. Entres autres :

  • Il faut être sauvé
    • Dans 2 Pierre 3 : 9 on voit que Dieu veut qu’on arrive à la repentance
    • Dans 1Timothé 2 : 3 on voit que Dieu veut que tous les hommes soient sauvés.

Pour connaître la volonté de Dieu pour nous, il faut connaître Dieu lui-même.
Connaître Dieu, implique également se connaître nous-même tel que la Bible nous décrit : l’homme est pécheur, il doit se repentir de ses péchés et être sauvé en Jésus-Christ. (Rom 3.23, Rom 6.23, Jean 14.6, Apoc 3.20)

  • Il faut être saturé de l’Esprit Saint
    Ephésiens 5 : 17, nous dit que ne pas connaître la volonté de Dieu c’est être inconsidérés ou insensés.
    Romains 8 : 9 nous permet de voir qu’on peut avoir l’Esprit de Dieu c-à-d être sauvé et continuer de vivre suivant la chair ou suivant nos propres passions ou notre propre volonté.
    Le Seigneur Dieu veut que nous soyons remplis du Saint-Esprit (Eph 5.18). De cette façon nous sommes capables de discerner quelle est la volonté de Dieu car nous nous laisserons contrôler par son Esprit. Dans Ephésiens 4.30-32, nous voyons que vivre dans le péché attriste l’Esprit.
  • Il faut que nous soyons sanctifiés
    1 Thess 4: 3-7 nous appelle à vivre séparés du monde ou mis à part pour l’œuvre de Dieu.
    Selon les versets 4-7, on voit la sanctification dans notre vie quand :
    • Nous nous abstenon s de l’impudicité et de l’impureté (adultère, fornication, jeux sexuels, etc.) (v.3, 7)
    • Nous sommes honnêtes et savons posséder notre corps dans la sainteté c-à-d loin de toute forme de souillure. (v4)
    • Nous ne vivons pas selon notre propre convoitise et nos passions comme les inconvertis (v5)
    • Nous ne fraudons pas notre prochain et la cupidité n’est pas pratiquée dans notre vie.
      Nous devons nous conserver purs (v6 et 2 Timothée 2 : 21)

Quel est l’état de notre vie sexuelle? Est-elle pure? Avec quel type d’émissions TV alimentons-nous notre esprit? Nos amis sont-ils des gens honnêtes ou des gens qui vivent suivant leurs propres passions? Voilà tant de questions que nous pouvons nous poser pour savoir si nous vivons une vie sanctifiée.

  • Il faut être soumis aux autorités
    Les versets suivants nous montrent l’importance de respecter les règles émises par les gouvernements: 1 Pierre 2.13 , Romains 13.7. Par exemple, un chrétien doit payer ses impôts même s’il estime que le gouvernement en fait un mauvais usage. Jésus lui-même paya l’impôt romain même si le gouvernement romain avait des pratiques mauvaises Marc 12.14-17.
    Une seule exception : Si la loi de Dieu entre en conflit avec celle des gouvernements, nous devons obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes (Actes 5.29)
  • Il accepter de souffrir
    La souffrance fait partie de la vie chrétienne (1Pierre 4.19, 2 Timothée 3.12). Dans notre processus de croissance spirituelle et de sanctification, la souffrance sera certainement présente. Dieu permet la souffrance afin que nous nous rapprochions et dépendions de Lui. La marche sur terre de Jésus notre modèle, ne fut pas de tout repos. La nôtre non plus ne sera pas facile. Toute souffrance ou épreuve doit être acceptée avec joie et actions de grâce (Jac 1 :2)
    À quand remonte la dernière fois qu’on vous a critiqué ou outragé pour votre foi ?
  • Il faut rendre grâce à Dieu en toute chose  :
    Sommes-nous toujours dans une attitude de reconnaissance? Louons-nous Dieu pour toute circonstance de nos vies, heureuse ou douloureuse?
    Est-ce que notre entourage nous voit comme une personne qui critique ou qui se plaint souvent?
    1Thess 5.18

LA VOLONTÉ NON RÉVÉLÉE DE DIEU

Maintenant que nous connaissons les points ci-dessus de la volonté révélée de Dieu, qu’en est-il de la volonté de Dieu pour, par exemple, le conjoint que je recherche?

Le psaume 37 : 3-5, nous montre que si on se confie en l’Éternel, si on pratique le bien, si on est fidèle et si on fait de l’Éternel nos délices, alors Dieu nous donnera ce que notre cœur désire. En d’autres mots, nos désirs seront ceux de Dieu ! Cela implique que nous pouvons choisir la voie qui nous convient et faire ce qui nous semble bon. L’implication de tout ceci c’est que si nous faisons de l’Éternel nos délices, ce qui nous semble bon n’entrera pas avec en conflit avec les intérêts de Dieu.

Cependant, en tant qu’humains encore imparfaits, une note de prudence s’impose quant à nos désirs. Que devons-nous en faire :

  • Il faut lire nos désirs avec prudence
    Proverbes 13 :12 nous dit qu’un désir accomplit est un arbre de vie.
    Proverbes 16 : 9 nous dit que malgré nos désirs, c’est l’Éternel qui aura le dernier mot.

    Dieu peut mettre un désir dans notre cœur sans nécessairement vouloir l’accomplir immédiatement. Il veut peut-être nous pousser à prier pour préparer son accomplissement.
  • Il faut considérer nos dons spirituels et nos compétences naturelles face à nos désirs.
    Un temps de préparation ou formation peut s’avérer nécessaire avant l’accomplissement d’un désir. Ainsi, on voit dans Actes 13 que Dieu a préparé Paul et Barnabas pour Sa mission. Moïse fut également préparé par Dieu pendant 40 ans dans le désert.
    Dieu peut aussi mettre dans notre cœur un désir, même si nous n’avons pas les dons ou compétences parce qu’Il veut nous utiliser comme intermédiaire afin d’utiliser d’autres personnes plus douées ou compétentes.
  • Il faut considérer les conseils de personnes clés dans votre vie.
    Hébreux 13 :17 nous parle d’obéir aux conducteurs.
    Dans Proverbes 12 :15 et Proverbes 11 :14, nous voyons l’importance d’écouter des personnes sages et d’avoir des conseillers.
    Rechercher les conseils d’amis, parents, etc. est également une bonne chose car ces derniers connaissent bien notre vie.
    Recherchez également des conseils auprès de notre époux ou épouse est important car la Bible nous demande dans Ephésiens 5.21 d’être soumis les uns aux autres. Par exemple, une façon pour l’homme d’être soumis à sa femme c’est de considérer son avis dans des décisions importantes.
  • Il faut PRIER et JEÛNER (Actes 13)
    Dans Colossiens 1.9, nous voyons que Paul pria sans cesse afin que les colossiens soit «  remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle »
    La volonté de Dieu en ce qui concerne Paul et Barnabas fut connut «  Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient »

 

CONCLUSION

Si nous mettons en pratique les points de la volonté révélée de Dieu et si nous traitons nos désirs avec prudence, selon nos dons et compétences, en considérant l’avis de personnes clés, dans la prière et le jeûne, il ne nous reste plus donc qu’à AVANCER (c-à-d FAIRE CE QUE L’ON A ENVIE DE FAIRE ou bien FAIRE COMME BON NOUS SEMBLE !)

Il revient au Seigneur d’ouvrir ou de fermer les portes.
À ce stade-ci nous voyons que la volonté de Dieu nous est révélée par « tâtonnements » c-à-d que Dieu veut que nous découvrions sa volonté par « expérimentations » (contrôlées par les limites de sa loi). Par exemple, dans Actes 16. 6-7, on voit que l’apôtre Paul avait des plans d’annoncer l’Évangile en l’Asie, mais le St-Esprit ferma les portes.

Cette expérience de tâtonnements est certainement bénéfique pour le chrétien dans le sens que c’est une occasion de prouver envers Dieu sa loyauté, sa confiance et d’exercer sa foi.